AccueilSurvieCampementđŸžïž Trouver un abri dans la nature

đŸžïž Trouver un abri dans la nature

Publié le :

Autres articles

🌿 La vipĂ©rine commune : comestible et mĂ©dicinale Ă  titre exceptionnel

La vipérine commune est une plante méconnue faisant partie...

đŸ”„ Quel bois de chauffage privilĂ©gier ? CheminĂ©e et feu de camp

Il est trÚs agréable de se réchauffer prÚs d'un...

đŸ§Œ Le bon usage des antiseptiques

Voici le sommaire de ce guide du bon usage...

❓ Éco-village : un modĂšle Ă  Ă©viter ?

Le modÚle d'éco-village ou des communautés "autonomes" est-il à...

Il est facile de confondre les prioritĂ©s. Nous le faisons tout le temps. Mais inverser les prioritĂ©s en situation de survie pourrait avoir de lourdes consĂ©quences. Lorsque vous vous retrouverez dans une situation de survie, assurez-vous d’avoir les bonnes prioritĂ©s en tĂȘte.

Elles se rĂ©sument Ă  deux choses. La premiĂšre est ce que vous transportez dans votre sac. S’il s’agit simplement d’une randonnĂ©e, vous devez vous assurer d’allouer l’espace et le poids nĂ©cessaires Ă  cette activitĂ©, mĂȘme si ça signifie que vous ne pouvez pas emporter tout ce que vous aimeriez. La deuxiĂšme est ce que vous faites en premier, lorsque vous vous arrĂȘtez pour passer la nuit. Divers Ă©vĂšnements peuvent se produire et vous devez gĂ©rer les prioritĂ©s avant de vous charger de ce qui est moins important.

Nous connaissons tous la “RĂšgle des 3” “il faut 3 jours sans eau, 3 semaines sans nourriture, 3 minutes sans oxygĂšne, 30 minutes d’hypothermie ou 3 heures sans abri dans un environnement difficile pour mourir Â». Notre premiĂšre prioritĂ© s’avĂšre ĂȘtre l’installation d’un camp puis de veiller Ă  avoir suffisamment chaud.

Mais transporter un abri est difficile. Ce n’est pas grave, tant que nous sommes prĂȘts Ă  faire notre propre abri lorsque nous sommes dans la nature. D’ailleurs, il n’est pas nĂ©cessaire de faire un abri pour se protĂ©ger de l’humiditĂ© et rester au chaud.

La nature nous aide ici, en fournissant une plĂ©thore de « matĂ©riaux Â» qui peuvent ĂȘtre utilisĂ©s pour confectionner un abri. Les branches des arbres fournissent des Ă©lĂ©ments de construction et d’isolation. On peut amĂ©liorer cette isolation avec les feuilles mortes, crĂ©er des ficelles ou des cordages en tressant des herbes hautes.  

Mais nous avons toujours besoin d’un point de dĂ©part pour notre refuge. Il s’agit habituellement de quelque chose, d’un endroit qui offre dĂ©jĂ  une certaine protection contre les Ă©lĂ©ments. La prioritĂ© est de s’abriter du vent et de la pluie. On peut rechercher des choses comme :

Les grottes et les cavernes
Il s’agit de l’abri de rĂ©fĂ©rence dans les milieux dĂ©sertiques, mais ils sont difficiles Ă  trouver. Il arrive de passer juste Ă  cĂŽtĂ© d’une grotte sans la voir. Si vous en trouvez une, assurez-vous qu’elle est inoccupĂ©e. Il s’agit parfois de la taniĂšre d’animaux.


Les affleurements rocheux
Bien que ce ne soit pas aussi bien qu’une grotte, un affleurement rocheux peut constituer une excellente base pour un abri. Il fait office de brise-vent et parfois de protection contre la pluie. Il offre Ă©galement une bonne protection contre les tirs, si vous ĂȘtes dans une situation oĂč vous devez vous dĂ©fendre.


Les rives surplombantes
L’eau qui coule dans un ravin peut creuser une dĂ©pression, un peu comme une grotte large et peu profonde. Les grottes gĂ©antes de Mesa Verde ont Ă©tĂ© formĂ©es de cette façon. Petites ou grandes, elles sont suffisantes pour en faire un abri. Il suffit de se crĂ©er un espace fermĂ©.


Les arbres déracinés
Un arbre peut ĂȘtre dĂ©racinĂ© par une tempĂȘte, en particulier sur les flancs escarpĂ©s des montagnes, lorsque les pluies prĂ©cĂ©dentes ont endommagĂ© les fondations de l’arbre. Lorsqu’un arbre tombe, sa base nettoyĂ©e de racines ou de branches peut ĂȘtre une excellente base pour former un abri. 


Les fourrés
Les arbres et les arbustes qui poussent Ă  proximitĂ© offrent une excellente protection contre le vent, ainsi qu’une protection partielle contre la pluie. Si vous trouvez un fourrĂ© trop serrĂ©, coupez des branches au milieu pour pouvoir vous installer.


Les troncs d’arbres
Les arbres creux ne sont pas si rares dans les forĂȘts suffisamment anciennes. Ils peuvent faire office d’abri.


Les éléments artificiels
 Il existe de nombreux endroits oĂč vous pourrez trouver les restes d’un vieux bĂątiment, une voiture abandonnĂ©e, un ancien chĂąteau d’eau, etc. Tous ces Ă©lĂ©ments peuvent faire office de structure de dĂ©part pour vous crĂ©er un abri.

Une fois que vous avez cette structure de dĂ©part, il suffit de la terminer en la rendant impermĂ©able au vent et Ă  la pluie. Une bĂąche ou une couverture de survie, attachĂ©s avec de la paracorde et du ruban adhĂ©sif feront l’affaire.

Les branches vertes posĂ©es l’une sur l’autre peuvent aussi ĂȘtre utilisĂ©es. Vous devez ajouter les branches de bas en haut de sorte qu’elles se chevauchent. Mettez les branches Ă  l’envers (avec les extrĂ©mitĂ©s des branches pointĂ©es vers le bas) pour faciliter l’écoulement de l’eau.

Ces branches, recouvertes de feuilles ou d’aiguilles de pin feront une bonne isolation. N’oubliez pas d’isoler aussi le sol de votre abri pour Ă©viter d’avoir froid.

L’entrĂ©e de votre abri doit toujours ĂȘtre sous le vent (Ă  l’opposĂ©) pendant les pĂ©riodes froides et face au vent pendant les pĂ©riodes chaudes. Une entrĂ©e sous le vent empĂȘche ce dernier d’entrer dans l’abri, aidant ainsi Ă  prĂ©server la chaleur. Par temps chaud, l’entrĂ©e face au vent empĂȘchera rendra difficile toute intrusion de moustiques dans votre abri.

Placez enfin votre feu avec soin, de sorte qu’il fournisse suffisamment de chaleur tout en Ă©vitant qu’il mette le feu Ă  votre abri. Prenez en compte l’orientation du vent et souvenez-vous que le vent peut tourner et peut souffler les flammes vers votre abri. Mettez des pierres ou des bĂ»ches Ă  proximitĂ© du feu pour qu’elles fassent office de rĂ©flecteur de chaleur, rayonnant la chaleur du feu vers votre abri. Lorsque vous partez, vous pouvez laisser votre abri Ă  disposition pour le prochain randonneur qui passera dans le coin. Cependant, assurez-vous qu’aucun animal ne puisse rester coincĂ© Ă  l’intĂ©rieur de votre abri. MĂȘme un simple abri de simple peut devenir un piĂšge pour les animaux, en les faisant mourir inutilement.

Notes de la rĂ©daction :
Pensez Ă  enfumer certains lieux pour faire fuir les insectes. Les souches d’arbre ou les grottes peuvent abriter des insectes qui ne manqueront pas de vous piquer ou de vous dĂ©ranger la nuit. La fumĂ©e peut aussi en prĂ©vention faire rĂ©agir des animaux qui n’étaient pas forcĂ©ment visibles au fond des grottes.

Article original – Finding Shelter in the Wild

⭐ J’ai crĂ©Ă© des flashcards pour faciliter la mĂ©morisation des informations de cet article. Le systĂšme de rĂ©pĂ©tition espacĂ©e de ce service permet d’apprendre sans effort. AccĂ©dez-y Ă  tout moment sur votre smartphone ou votre ordinateur.

Pas encore inscrit(e) sur Quizlet ?
inscrivez-vous ici.



Avez-vous dĂ©jĂ  essayĂ© de dormir dans l’un de ces abris ? Quels enseignements en avez-vous tirĂ©s ? 😊

Yvann
Yvannhttps://surviepedia.com
Créateur du site Surviepedia. J'essaie de partager mes connaissances avec le plus grand nombre sur un ton résolument optimiste. N'hésitez pas à consulter ma philosophie

Suggestions

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici