AccueilSurvieSe prĂ©parerđŸ„« Les sources de protĂ©ines abordables pour le stockage d'urgence

đŸ„« Les sources de protĂ©ines abordables pour le stockage d’urgence

Publié le :

Autres articles

đŸ”„ Quel bois de chauffage privilĂ©gier ? CheminĂ©e et feu de camp

Il est trÚs agréable de se réchauffer prÚs d'un...

đŸ„š L’incubation des Ɠufs par les poules et en couveuse

Voici le sommaire de ce guide consacré à l'incubation...

🩆 Guide de l’Ă©levage de canards

Voici le sommaire de ce guide consacré à l'élevage...

đŸžïž Comment se nourrir dans la nature ?

Se nourrir dans la nature a été la norme...

⚗ Guide de culture de la spiruline

Voici le sommaire de ce guide consacré à la...

Constituer des stocks de nourriture est l’un des principes importants du survivalisme. En cas de crise majeure, vos rĂ©serves pourront ĂȘtre utilisĂ©es pour subvenir Ă  vos besoins Ă  court ou moyen terme, le temps de dĂ©velopper votre autonomie (potager, Ă©levage de poules, etc.). Il faut maintenir un bon Ă©quilibre entre les lipides, les glucides et les protĂ©ines. Ces derniĂšres sont indispensables puisqu’une consommation insuffisante de protĂ©ine entraĂźne une dĂ©gradation des muscles, des os, du cartilage, du systĂšme immunitaire, de la digestion et du systĂšme hormonal. On recommande un apport quotidien de 0,8 Ă  1g de protĂ©ine par kilo de poids corporel pour une personne normale. Les sportifs ont Ă©videmment des besoins accrus, jusqu’à 2g par kilo. Les protĂ©ines sont souvent considĂ©rĂ©es comme coĂ»teuses parce qu’elles sont majoritairement consommĂ©es sous forme animale. Nous n’avons pas tous le budget pour acheter une grosse quantitĂ© de nourriture lyophilisĂ©e. Il existe heureusement d’autres sources de protĂ©ine bien plus abordables pour le stockage alimentaire de survie.


Les légumineuses

Les lĂ©gumes secs sont gĂ©nĂ©ralement la source de protĂ©ine principale des vĂ©gĂ©tariens. Les haricots, les fĂšves, les pois, le soja et les lentilles en regorgent. NĂ©anmoins, elles sont dĂ©ficitaires en acides aminĂ©s soufrĂ©s, Ă  l’instar de la mĂ©thionine. C’est la raison pour laquelle les lĂ©gumineuses sont souvent associĂ©es aux cĂ©rĂ©ales qui, elles, sont riches en acides aminĂ©s soufrĂ©s : blĂ© et pois chiche, riz et haricots rouges, etc. Selon certaines recherches, il n’est pas obligatoire de consommer les cĂ©rĂ©ales et les lĂ©gumineuses au sein d’un mĂȘme repas. Une consommation la mĂȘme journĂ©e est suffisante pour profiter des bienfaits de cette association

Pensez Ă  faire tremper vos lĂ©gumineuses au moins une nuit pour diminuer la quantitĂ© d’anti-nutriments (acide phytique, d’inhibiteurs de trypsine et de lectines). Ces derniers empĂȘchent l’absorption par l’organisme des minĂ©raux et des calories. Faites tremper vos lĂ©gumineuses dans un rĂ©cipient rempli d’eau froide et de bicarbonate de soude avant de les faire cuire le lendemain matin. D’aprĂšs certains scientifiques, cette mĂ©thode est le meilleur moyen pour diminuer la quantitĂ© de lectine de 90%. Le trempage permet aussi de diminuer le temps de cuisson par deux : c’est donc une excellente maniĂšre d’économiser du combustible. Ce processus dĂ©grade en outre certains glucides responsables des ballonnements et des problĂšmes de digestion.

CĂŽtĂ© prix, les lĂ©gumineuses sont trĂšs accessibles, surtout lorsqu’elles sont brutes. La cuisson nĂ©cessitant de l’eau et une source de chaleur, si vous n’en avez pas Ă  votre disposition, il serait judicieux de privilĂ©gier les lĂ©gumineuses dĂ©jĂ  cuites en boĂźte. Elles sont plus chĂšres et les industriels ne prennent pas la peine de les faire tremper une nuit avant la cuisson. Vous risquez d’avoir des flatulences si vous ne les rincez pas suffisamment.

Si vous avez du mal Ă  les digĂ©rer Ă  l’heure actuelle, suivez les conseils ci-dessus et mangez-en en petite quantitĂ© avant d’augmenter progressivement l’apport. Votre flore bactĂ©rienne aura le temps de s’adapter et vous aurez beaucoup moins de problĂšmes pour en consommer davantage par la suite.


Le beurre de cacahuĂštes

Il y a 25g de protĂ©ine dans 100 grammes de beurre de cacahuĂšte. Une cuillĂšre Ă  soupe apporte en moyenne 7g de protĂ©ines. C’est un aliment conseillĂ© pour les enfants souffrant de malnutrition dans les pays en voie de dĂ©veloppement. Il existe des conditionnements d’un kilo avec un prix de revient Ă  10 euros le kilo en moyenne, hors promotion ponctuelle. Cela peut paraĂźtre un peu cher comparĂ© aux lĂ©gumineuses, mais le beurre de cacahuĂšte est dĂ©jĂ  prĂȘt Ă  ĂȘtre consommĂ© : pas besoin d’eau ni de combustible. De plus, il est riche en acide gras insaturĂ©, notamment mono-insaturĂ©, Ă  l’instar de ceux qui se trouvent dans l’huile d’olive. PrivilĂ©giez toujours un beurre de cacahuĂštes 100 % naturel : sans sucre ou sel ajoutĂ©s, sans conservateur et sans huile de palme.


Les flocons d’avoine

ConsommĂ©e depuis l’antiquitĂ©, l’avoine contient plus de 13g de protĂ©ine pour 100 grammes. Ça peut sembler peu, mais c’est mieux que certaines cĂ©rĂ©ales. L’avoine contribue Ă  diminuer le taux de mauvais cholestĂ©rol sanguin et sa richesse en fibre accentue la sensation de satiĂ©tĂ©. Il contient 7 des 9 acides aminĂ©s essentiels, il faudrait donc consommer au sein d’une mĂȘme journĂ©e une lĂ©gumineuse. Il se stocke facilement et a juste besoin d’ĂȘtre hydratĂ© pour ĂȘtre consommĂ©. Aucune cuisson n’est nĂ©cessaire ! Les flocons d’avoine sont aussi trĂšs abordables. Il est possible d’en trouver en grande surface pour moins de 2 euros le kilo. Les flocons d’avoine bio valent entre 3 et 4 euros le kilo. Vous pouvez  dĂ©nicher des conditionnements plus importants en ligne, mais le coĂ»t au kilo est loin d’ĂȘtre avantageux.


Le sarrasin

Cette plante n’est pas une cĂ©rĂ©ale puisqu’elle fait partie de la famille de la rhubarbe et de l’oseille : les polygonacĂ©es. La quantitĂ© de protĂ©ine dans le sarrasin est similaire Ă  celle prĂ©sente dans les flocons d’avoine, en moyenne 13g pour 100 grammes. Mais les protĂ©ines de sarrasin contiennent tous les acides aminĂ©s essentiels et n’ont pas besoin d’ĂȘtre complĂ©tĂ©es par la consommation de lĂ©gumineuses. Avec un lĂ©ger goĂ»t de noisette, il est dĂ©pourvu de gluten, Ă  l’instar du riz. C’est un aliment idĂ©al pour les personnes intolĂ©rantes. La prĂ©sence de glucides complexes lui donne un fort pouvoir satiĂ©togĂšne. Il est aussi prĂ©biotique, c’est-Ă -dire qu’il stimule la croissance des bonnes bactĂ©ries du cĂŽlon.

PrivilĂ©giez les graines de sarrasin « brutes Â», dĂ©cortiquĂ©es. Celui vendu dans les magasins russes est souvent grillĂ©, ce qui le rend moins intĂ©ressant du point de vue nutritionnel. Difficilement disponible en boutique, vous pouvez l’acheter en bio sur internet Ă  environ 3,5 € le kilo. 15 Ă  20 minutes de cuisson sont nĂ©cessaires, mais vous pouvez les laisser tremper une nuit pour accĂ©lĂ©rer la cuisson. Le sarrasin existe aussi sous forme de flocons, comme l’avoine. L’avantage est qu’il n’y a pas besoin de le faire cuire. On le trouve Ă  6€ en moyenne le kilo en ligne. La farine de sarrasin coĂ»te lĂ©gĂšrement moins cher avec un prix au kilo proche de 4,5€.

Si vous envisagez de devenir autonome, c’est une plante idĂ©ale Ă  cultiver : elle demande peu d’entretien, elle est peu gourmande, elle a un bon rendement et elle se conserve bien. Elle n’est pas atteinte par les maladies qui peuvent toucher les cĂ©rĂ©ales.


L’amarante

Cette plante est paradoxalement considĂ©rĂ©e comme une mauvaise herbe Ă  l’état sauvage. Ses graines ont un profil nutritionnel proche des cĂ©rĂ©ales. Il y a en moyenne 13g de protĂ©ine dans 100 grammes d’amarante. Elle comporte tous les acides aminĂ©s essentiels, ce sont donc des protĂ©ines complĂštes. Elle fait partie de la famille des amarantacĂ©es et ne contient aucun gluten. C’est une plante qui est consommĂ©e depuis des siĂšcles au Mexique et qui se trouve en France sous sa forme sauvage. Vous pouvez vous en procurer Ă  moins de 6 voire 5 euros le kilo dans les magasins bio ou en ligne.  Apprenez Ă  reconnaĂźtre l’amarante pour recueillir ses graines directement dans la nature. N’hĂ©sitez pas Ă  en semer sur votre propriĂ©tĂ©, mais faites attention parce qu’elle peut trĂšs vite devenir envahissante.


Les conserves de viande et de poisson


Difficile de terminer cet article sans les évoquer. Malheureusement, toutes les conserves ne se valent pas. Les boĂźtes de conserve peu chĂšres, notamment lorsque ce sont des plats prĂ©parĂ©s comme le cassoulet ou les lentilles saucisses, sont trop riches en sel et bourrĂ©es d’additif et d’exhausteurs de goĂ»t. Une consommation ponctuelle n’a aucune influence sur votre santĂ©, mais s’il s’agit d’en faire des stocks, il vaut mieux privilĂ©gier la qualitĂ©. Restez attentif Ă  la composition et au pourcentage de protĂ©ine. Une boĂźte de maquereaux Ă  la moutarde est certes moins chĂšre (au kilo) que le maquereau au naturel, mais la quantitĂ© de protĂ©ine est beaucoup plus faible. PrivilĂ©giez dans la mesure du possible le poisson au naturel. Les omĂ©ga 3 ont en effet tendance Ă  migrer dans l’huile qui est en plus souvent de mauvaise qualitĂ©. Le facteur plaisir doit aussi ĂȘtre pris en considĂ©ration. Un ratio 80/20 est vivement recommandé pour prĂ©server la santĂ© tout en Ă©vitant la frustration: 80% de qualitĂ© et 20% de plaisir. 

Personnellement, j’ai aussi du petit Ă©peautre sous diffĂ©rentes formes, en grain ou en pĂąte. C’est plus riche en protĂ©ine que le blĂ©. Il m’arrive aussi de stocker des protĂ©ines de chanvre, plus saines et moins nocives pour la santĂ© que les protĂ©ines en poudre classique (comme la Whey).



Et vous, quelle est votre source de protĂ©ine facile Ă  stocker prĂ©fĂ©rĂ©e ? 😊

Yvann
Yvannhttps://surviepedia.com
Créateur du site Surviepedia. J'essaie de partager mes connaissances avec le plus grand nombre sur un ton résolument optimiste. N'hésitez pas à consulter ma philosophie

S'inscrire Ă  la newsletter

- Recevez mes derniers articles, astuces et conseils

- Vous serez informé(e) en avant premiÚre de mes futurs projets

- Je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue.

J'accepte les conditions de confidentialité.

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici