AccueilAutonomieÉnergie🕯️ S'éclairer à la bougie pour faire des économies : une fausse...

🕯️ S’éclairer à la bougie pour faire des économies : une fausse bonne idée ?

Publié le :

Autres articles

☘️ Le trèfle des prés : plante sauvage comestible de survie

Vous savez déjà probablement reconnaître un trèfle, une plante...

🌧️ La collecte de l’eau de pluie à usage domestique

Ce document PDF a été conçu par Agrodok. 1...

⛈️ Comment prévoir la météo

Personne n'aime se faire surprendre par la météo, surtout...

Vous êtes de plus en plus nombreux à vous demander comment s’éclairer à la bougie, ou à vous interroger sur la rentabilité d’une telle alternative, notamment dans le contexte de l’augmentation des prix de l’énergie. J’ai récemment publié un article sur les différents moyens de s’éclairer sans électricité. Les solutions présentées dans ce précédent article visaient à s’éclairer en cas de panne de courant, en cas de rupture de la normalité, ou pour éclairer un petit habitat alternatif de façon écologique.

Suite à certains messages, j’ai préféré écrire ce nouvel article pour faire une mise au point. Vous faites peut-être partie de ceux qui aspirent à s’éclairer à la bougie en espérant réduire vos dépenses. Dans cet article, j’essaierai de vous montrer qu’acheter des bougies pour faire des économies de bouts de chandelle (sans mauvais jeu de mots !) est loin d’être une bonne idée.  

S’éclairer à la bougie : est-ce rentable économiquement ?

Vous envisagez de vous éclairer à la bougie, mais est-ce réellement rentable ? Nous pouvons considérer que s’éclairer à la chandelle est viable économiquement si cela apporte un bénéfice financier réel comparé à l’éclairage « classique » à l’électricité.

J’ai fait un petit calcul en prenant en compte le coût du kWh de l’électricité dans un pays d’Europe où elle est la plus chère : la Belgique. Au moment où j’écris ces lignes, le coût du kWh d’électricité y est de 0,0383€ : en laissant allumer une ampoule LED qui consomme 5 W, 5 heures par jour pendant 365 jours, le coût est estimé à environ 3/4 euros par an.

À titre de comparaison, au tarif réglementé en France, le kWh coûte ,01740€. Pour la même consommation, le coût annuel est deux fois moins cher. Il faut évidemment multiplier ce coût par le nombre d’ampoules chez soi. Mais à moins d’avoir de nombreux lustres avec des dizaines d’ampoules, le coût de la consommation de l’éclairage reste selon moi raisonnable.

S’éclairer à la bougie est donc à l’heure actuelle loin d’être rentable économiquement, que l’on vive en France, en Belgique ou ailleurs. Si vous vous éclairez toutefois avec des ampoules à incandescences ou de vieux néons, remplacez-les au plus vite par des ampoules LED. C’est la solution la plus viable.

S’éclairer à la bougie peut être dangereux pour la santé

Utiliser des bougies en paraffine pour s'éclairer.
Bougies en parrafine.

Si vous avez envisagé de vous éclairer à la chandelle, c’est en grande partie en espérant faire des économies. Dans cette optique, vous aimeriez acheter les bougies les moins chères. Ces dernières sont fabriquées à partir de paraffine.  Il s’agit d’un sous-produit du pétrole qui dégage des COV, composés volatils toxiques. Brûler ce type de bougies dans un endroit clos est très néfaste pour la santé. Pourtant, pour espérer aussi faire des économies de chauffage en hiver, certaines personnes aèrent moins souvent : c’est un combo nocif qui entame ainsi peu à peu leur capital santé.

Comme expliqué dans mon précédent article, certaines cires sont moins nocives, telles que la cire de soja, qui dégage toutefois elle aussi des composés volatils lors de la combustion. La cire d’abeille est à privilégier. Le problème est que ces bougies en cire naturelle sont beaucoup plus chères, réduisant encore la rentabilité d’un éclairage à la bougie. Il faudrait en outre en allumer plusieurs pour bénéficier d’un bon éclairage, sans oublier le risque d’incendie. Aujourd’hui, allumer la lumière est non seulement meilleur pour son porte-monnaie, mais aussi pour sa santé.

Le coût de l’énergie augmente, que faire ?

Comme nous l’avons vu ensemble, si s’éclairer à la bougie semble être une très mauvaise idée pour faire des économies d’énergie, il existe toutefois quelques solutions pour optimiser son éclairage. Nous pouvons ainsi réduire le nombre d’ampoules en fonctionnement.

On peut ajouter quelques miroirs chez soi, reflétant ainsi les faisceaux lumineux dans la pièce. Les couleurs absorbant la lumière, privilégions l’utilisation du blanc au mur ou sur le sol. Il est possible d’utiliser des tapis blancs pour améliorer à la fois l’isolation et la luminosité de la pièce.

Enfin, si je peux me permettre, je sais que nous avons parfois l’impression qu’il y a forcément une solution à acheter pour régler un problème. Mais il est important d’acheter que ce dont on a réellement besoin, et d’en calculer la rentabilité. À titre d’exemple, investir dans un panneau solaire portatif (80,00€) et une batterie portable (30-40€) est utile pour générer de l’électricité en cas de coupure de courant. Mais si vous investissez pour exclusivement utiliser cet équipement afin de charger une lampe rechargeable par USB (15/30€), dans le but de faire des économies : ce n’est pas rentable. Il faudrait plusieurs longues années pour rentabiliser un tel équipement qu’il faudrait de toute façon remplacer. La consommation des ampoules LED ne justifie pas de tels achats.


Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ? 🤔

Yvann
Yvannhttps://surviepedia.com
Créateur du site Surviepedia. Actuellement en formation au Collège Pratique d'Ethnobotanique avec François Couplan. J'essaie de partager mes connaissances avec le plus grand nombre sur un ton résolument optimiste. N'hésitez pas à consulter ma philosophie

S'inscrire à la newsletter

- Recevez mes derniers articles, astuces et conseils

- Vous serez informé(e) en avant première de mes futurs projets

- Je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue.

J'accepte les conditions de confidentialité.

Autres articles

4 Commentaires

  1. Je voulais éviter de faire le calcul et je suis tombée sur votre site en cherchant comment comparer loupiote versus bougie.

    Je suis dans une configuration où je n’ai ni la main mise sur le choix de l’éclairage et chauffage en 11/2022 (suggestion, ce serait utile la date des articles).

    Pour l’éclairage “pas rester dans le noir” et repos des yeux, je suis passée à la bougie parce que j’ai parfois froid.
    L’effet visuel d’une flamme augmente grandement l’effet !

    Dans l’équation, j’ai une chienne de 20kg qui stresse sur les radiateurs toasters et gaz, c’est pire.
    Bougie, cheminée, feu: ok.
    Et de toute manière trop chaud, elle supporte pas.

    Dans ma situation là, aujourd’hui, la bougie, c’est pertinent.
    Pas besoin de calcul!

    Merci😇

    • Merci beaucoup pour ce partage !
      J’apprécie également l’ambiance que procurent les bougies. Elles éclairent mes soirées longues d’hiver. Et dans cette optique, aucun besoin de calcul !
      La date de l’article et de modification sont visibles sur la version pc.. je vais aussi la rendre disponible sur la version mobile. Merci à vous. 🙂

  2. la bougie est très chère .il à belle lurette que la classe modeste fait des économie .salon pas de chauffage .sauf les chambres une passoire thermique .les bougies ses dangereux .les tuto .devrai être interdit ……après il reste faire appel au pompier !!!!!!

    • Bonjour Régine,
      Merci pour votre commentaire.

      C’est ce que j’explique dans l’article : le rapport coût / puissance de l’éclairage / risques pour la santé désavantage clairement la bougie. Les ampoules LED consomment peu et sont plus avantageuses pour s’éclairer. Les bougies sont toutefois utiles en éclairage d’appoint, au cas où il y aurait une coupure d’électricité, ou simplement pour créer une ambiance chaleureuse.
      Concernant le chauffage, c’est généralement ce qui consomme le plus à la maison, effectivement. Il n’y a pas de solution miracle, si ce n’est déménager lorsqu’on est locataire… Les bailleurs sociaux procèdent actuellement à des travaux d’isolation, puisqu’il sera prochainement impossible de louer des “passoires thermiques”. Pour les propriétaires, c’est une autre histoire, surtout lorsqu’on a de faibles revenus et que l’on ne peut investir dans l’isolation.
      Merci encore pour votre retour.
      Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici